Le casino de Briançon en cours d'évolution

Le casino de Briançon

Olivier Ponthieu, directeur général du groupe Barrière dans le sud-est, cherche un nouveau modèle de développement économique pour le casino de Briançon.

Le casino de Briançon, dans les Hautes-Alpes, subit la crise comme de nombreux autres établissements français. Cependant, le directeur général du groupe Barrière reste optimiste et prévoit de nouvelles pistes de développement, notamment pour le casino de Briançon.

Le casino de Briançon se modernise

Olivier Ponthieu est le directeur général du groupe Barrière dans le sud est de la France depuis 2009. Cette année, il fête les 10 ans de présence du casino de Briançon, mais également 10 ans de procédure devant la justice. Le directeur laisse cela au service juridique, lui est plutôt occupé du côté opérationnel, selon le journal le Dauphiné. En effet, il cherche à faire avancer les casinos de la région et trouver de nouvelles activités, de nouvelles animations casino et de nouveaux produits afin d'attirer la clientèle.

Un développement technologique pour les soirées casino de Briançon

Modernisation des casinosIl est vrai que le modèle économique actuel est vieillissant. Aujourd'hui, les consommateurs attendent toujours plus des soirées casino. Les axes de développement voulus par Olivier Ponthieu sont d'une part une avancée technologique, avec de nouveaux jeux électroniques (roulettes, machines à sous...) et l'adaptation aux nouvelles tendances avec le lancement de tables de poker au casino de Briançon.

Pour des soirées casino ou poker originales près de chez vous, AA Casino vous propose des animations sur-mesure : casino du chocolat, casino des vins, mur des Enigmes... pour tous vos événements !

Le casino de Briançon subit la crise

Dans les Hautes-Alpes, pas de concurrence en vue : le groupe Barrière est seul maître à bord. Pourtant, les résultats financiers ne suivent pas, notamment pour les soirées casino. Le directeur général explique ce manque par une difficulté à capter la clientèle. Le casino de Briançon vise trois marchés : l'Italie, les Hautes-Alpes et les Bouches-du-Rhône. Les problèmes économiques italiens ont porté atteinte aux ambitions du groupe. Au niveau des Bouches-du-Rhône, des difficultés apparaissent également. Cependant, le directeur souhaite créer une communication entre les casinos de Briançon, Carry-le-Rouet et Cassis pour dynamiser ce marché.

Le directeur Olivier Ponthieu semble confiant quant à l'avenir du casino de Briançon et du groupe Barrière dans la région en général. Il reste cependant prudent et a bien conscience qu'il est nécessaire de faire évoluer les soirées casino et de générer du chiffre d'affaires rapidement.

Partagez cet article :

Ce qui pourrait vous intéresser :