Le procès de l'affaire de tricherie au casino de Namur

L'affaire de tricherie au casino de Namur a été jugée la semaine dernière. Pour rappel, en 2009, des malfaiteurs s'étaient associés afin de gagner de l'argent grâce à une fraude à la roulette.

Après avoir récolté un butin de 90 000€ environ, ils avaient été dénoncés et leur fraude avait pris fin. Le procès pour l'affaire de tricherie au casino de Namur s'est tenu le 25 juin dernier. Douze personnes sont en cause, sept clients et cinq anciens salariés du casino, dont un chef de salle.

4 clients condamnés pour tricherie au casino de Namur

Au casino de Namur, on attend cela depuis plus de 5 ans. Quatre personnes ont été condamnées : une cliente nommée Liliane, ses deux frères et son compagnon, tous des habitués des soirées casino de l'établissement de Namur. Les trois clients réguliers ont donc été condamnés la semaine dernière à 6 mois d'emprisonnement et 1650€ d'amende suite à l'affaire de tricherie au casino de Namur. Un chef de salle, 4 croupiers et 3 autres clients étaient également poursuivis pour escroquerie, association de malfaiteurs et corruption active et passive.

Tricherie au casino de Namur : les débuts de l'affaire

Casino De Namur Affaire De TricherieLes condamnés de l'affaire de tricherie au casino de Namur ont fraudé en réalisant des mises tardives sur le jeu de la roulette pendant 5 mois durant l'année 2009. L'escroquerie avait été révélée au grand jour par un appel anonyme, début novembre 2009. Depuis le mois de juillet de la même année, 90 000 € ont été gagné par les malfaiteurs grâce à leur technique de tricherie à la roulette.

 

Pour éviter les fraudes et les tricheries, découvrez les soirées casino gourmand de AA Casino ! Tous les jeux sont basés sur le casino factice et permettent ainsi de miser sans risques.

Les suites de l'affaire de tricherie au casino de Namur

Le compagnon de Liliane a été condamné à trois mois de prison et à payer un peu plus de 800€ d'amende pour cette tricherie au casino de Namur. La défense souhaite que celui-ci soit acquitté car il n'a pas pris part à la fraude, il en était seulement informé, selon l'avocat Maître Gras. Toujours selon lui, le frère aîné de la client devrait également être acquitté, faute de preuve.

L'avocat a également ajouté que la cliente et son frère cadet étaient motivés par une addiction au jeu et non par l'argent. De plus, les cinq employés dénoncent des pressions faites par le casino pour leurs démissions. L'affaire de tricherie au casino de Namur est donc loin d'être terminée.

Partagez cet article :

Ce qui pourrait vous intéresser :