Phil Ivey accusé de tricherie à Londres et Atlantic City

Le célèbre joueur de poker international Phil Ivey est impliqué dans deux affaires de tricherie en Angleterre et aux États-Unis.

Phil Ivey est l'un des plus grands joueurs de poker au monde. Il a d'ailleurs remporté un nouveau bracelet aux World Series of Poker 2014, son dixième. Il est aujourd'hui également connu pour être au cœur de deux affaires de tricherie dans des casinos de Londres et d'Atlantic City.

Phil Ivey : meilleur joueur ou meilleur tricheur du monde ?

La question se pose suite à ces deux affaires de tricherie dont il est le principal protagoniste. La première affaire est celle qui oppose Phil Ivey au Crockfords Casino de Londres. Le joueur international a porté plainte contre l'établissement. Ce dernier a refusé de lui verser des gains de plus de 7 millions de livres après une soirée casino pour cause de tricherie à une table de Punto Banco, une variante du Baccarat. Phil Ivey reconnaît avoir utilisé une méthode appelée Edge Sorting mais refuse la qualification de tricherie et estime que le casino est coupable de manque de vigilance.

Envie de passer une soirée originale ? Retrouvez toutes nos animations casino et notamment notre casino gourmand. Nos soirées sont basées sur le casino factice : cela évite les affaires de tricherie et vous permet de vous amuser sans compter !

Deux affaires de tricherie similaires

La seconde affaire de tricherie implique le Borgata, un casino d'Atlantic City. Cette fois, c'est l'établissement casinotier qui porte plainte contre le joueur de poker pour obtenir le remboursement de 9,6 millions de dollars, somme versée à Phil Ivey pour le gain de plusieurs parties de Baccarat durant quatre soirées casino. Le Borgata parle également de l'Edge Sorting, mais le joueur nie les faits. L'Edge Sorting est une technique permettant de déterminer la valeur d'une carte face cachée grâce à d'infimes variations d'impression au dos de certaines cartes.

Phil Ivey n'admet pas l'acte de tricherie

Les avocats de Phil Ivey ont présenté leur argumentaire de défense au début du mois et affirment que le joueur n'a gagné ces sommes d'argent que grâce à son talent. Sa stratégie de défense se base aussi sur le fait que l'établissement ne peut réclamer un remboursement que dans un délai de 6 mois maximum après la soirée casino. Or, les faits se sont déroulés en 2012.

Les affaires de tricherie ne sont pas rares dans le monde des soirées casino, notamment avec la procédure impliquant Ben Affleck ou encore le procès au casino de Namur.

Partagez cet article :

Ce qui pourrait vous intéresser :